Septembre 2022

Dans ce numéro

Septembre 2022 

Dans ce numéro

La littérature argentine et uruguayenne à l’honneur

Lectures croisées de deux albums illustrés qui se font écho, d’une rive à l’autre du Río de la Plata : El gran surubí de Pedro Mairal et Los dorados diminutos d’Horacio Cavallo

Rien à perdre de Roberto Montaña (Arg) par Jonathan Barkate

Notre part de nuit de Mariana Enríquez (Arg) par Ramiro Sanchiz 

La ville invincible de Fernanda Trías (Uru) par Antoine Barral 

El traductor de Salvador Benesdra (Arg) par Martín Betancor 

Basura de Anahí Flores (coord.) par Roberto Montaña 

Le livre de la désobéissance de Rafael Courtoisie (Uru) par Antoine Barral 

L’ancêtre de Juan José Saer (Arg) Mónica Pinto

La vie pieds nus de Alan Pauls (Arg) par Alice 

L’autre femme de Mercedes Rosende (Uru) par Antoine Barral

Un fils étranger d’Eduardo Berti (Arg) par Jonathan Barkate 

Ce que nous avons perdu dans le feu de Mariana Enríquez (Arg) par Julie Werth 

Le roman du corps de Rafael Courtoisie (Uru) par Antoine Barral 

Des oiseaux pleins la bouche de Samantha Schweblin (Arg) par Sofia Linares 

Ma vie en peintures de María Gainza (Arg) par María Solari 

La entrada al paraíso de Martín Lasalt (Uru) par Mónica Pinto 

Confesión de Martín Kohan (Arg) par Luis Samaniego 

Entre hombres de Germán Maggiori (Arg) par Axel Moller

Borges, Pinocchio y el Malbec (Arg) par Roberto Montaña

Ricardo Piglia

Sur Piglia : hommage à Paris cinq ans après sa mort (Arg) par Edgardo Scott

La vie même. Ricardo Piglia, Los diarios de Emilio Renzi (Trois tomes, non traduits :2015, 2016, 2017) (Arg) par Francisco Izquierdo-Quea

César Aira

César Aira, l’improbable réaliste (Arg) par Léo GB 

Le Président de César Aira (Arg) par Lola Albarracín

Le Tilleul et Esquisses musicales de César Aira (Arg) par Philippe Bouverot

Critiques de littérature argentine et uruguayenne dans nos archives

La guerra de los secadores de Sebastián Grimberg par Roberto Montaña

Gutiérrez a secas de Vicente Battista par Roberto Montaña

Cathédrales de Claudia Piñeiro (Arg) par Carol Zardetto 

Les suicidés du bout du monde de Leila Guerriero (Arg) par Lola Albarracín 

Ce n’est pas un fleuve de Selva Almada (Arg) par Camille Dupont

Los llanos de Federico Falco (Arg) par Melisa Melisa Chali-Guerrien

El pabellón de los animales domésticos d’Héctor Prahim par Roberto Montaña 

Un père étranger d’Eduardo Berti (Arg) par Jonathan Barkate

L’auto de Carlos Rehermann (Uru) par Camille Dupont 

L’Enfant du fleuve de Luis Do Santos (Uru) par Violeta Lemus 

Une chambre en Allemagne de Carla Maliandi (Arg) par Melisa Chali-Guerrien

Requena d’Alejandro García Schnetzer (Arg) par Julie Burgeot 

Un regalo de Papá Noel de Roberto Montaña (Arg) par Ma. Marta Ochoa 

Matilde debe morir de Cristian Acevedo (Arg) par Graciela Alemis 

Les vilaines de Camila Sosa Villada (Arg) par Luis Samaniego 

Mangeterre de Dolores Reyes (Arg) par Julie Werth 

Nouvelles

Trocs par Santiago Craig (Arg)

La main aux doigts qui bifurquent par Léo GB

El partido par Francisco Izquierdo-Quea (Pérou)

Nos critiques de nouvelles parutions latino-américaines

Une maison à Bogotá de Santiago Gamboa (Col) par Camilo Bogoya González 

Paradaïze de Fernanda Melchor (Mex) par Julie Werth

Luis Cardoza y Aragón: antología de cosas pasajeras (Guat) par Javier Payeras

L’oiseau rare de Guadalupe Nettel (Mex) par Sara Tlili

La cathédrale des noirs et Appelez-moi Cassandre de Marcial Gala (Cuba) par Armando Valdés-Zamora

Entretien avec le poète hondurien José Antonio Funes (Hon) par Marie Christine Seguin

Poèmes de José Antonio Funes (Hon)

Actualités

Notre liste de nouveautés littéraires